Comment trouver le meilleur syndic dans une régie de copropriété ?

0
170

Trouver un meilleur syndic n’est pas une mission facile pour l’assemblée des copropriétaires. Pour tomber sur le bon candidat, les copropriétés doivent prendre en compte certains détails. Comme ce particulier se charge de l’administration et de la comptabilité du bâtiment, il doit disposer de quelques compétences.

Conseils pour trouver un syndic de copropriété

Le syndic a pour rôle de se consacrer à la gestion immobilière d’une habitation. Dans cette tâche, il s’occupe de l’administration de l’immeuble. Cet individu se charge de programmer les réunions de l’assemblée générale de plusieurs copropriétaires, de veiller à l’application des décisions prises durant des conférences et de surveiller les ouvriers lors des travaux de rénovation.

Il gère même la comptabilité du logement. L’agent établit le budget prévisionnel du bâtiment pour l’année à venir. Il paie aussi les salaires du personnel comme le gardien et les plombiers. Ce particulier conclut les contrats d’assurance à la place des occupants de l’immeuble.

Dénicher un professionnel capable de réaliser toutes ses missions n’est pas facile. Pour simplifier les recherches, il est conseillé de recourir au service d’un interlocuteur spécialisé dans le domaine. Sinon, les copropriétaires peuvent solliciter les avis des associations de copropriété. Ce genre d’organisation défend l’intérêt des propriétaires d’appartement. Leurs conseils sont souvent utiles pour le choix d’un syndic immobilier (comme nouveausyndic.com).

Au lieu de passer par des organismes, le particulier peut embaucher un courtier. Ce dernier se charge de trouver des cabinets suggérant des candidats convenant à la demande de leur client. Mais, leur assistance n’est pas gratuite. Le coût des services varie en fonction des agences.

achat-appartement-neuf

Les qualifications d’un syndic de copropriété

Pour pouvoir gérer une régie d’immeuble de copropriété, la loi française impose au syndic la détention d’une carte professionnelle. Elle se renouvelle tous les 10 ans. Ce document s’acquiert par le respect de certaines formalités. Le requérant doit posséder un casier judiciaire vierge. Il est tenu de suivre une formation universitaire.

Pour ce poste, l’assemblée des copropriétaires requiert souvent la possession d’un DEUST ou d’un BTS professions immobilières ou d’un DUT carrières juridiques. Ce métier est également destiné aux particuliers ayant une licence en droit administration management des organisations ou en droit, sciences politiques et activités juridiques.

Pour le choix de cet agent, le syndicat ne peut pas se laisser impressionner uniquement par ses certificats. Il doit vérifier ses qualités de négociation. Ce personnel est amené à négocier des marchés pour l’immeuble. Sa fonction l’oblige parfois à gérer les désaccords entre les occupants dans le quotidien ou pendant les réunions d’assemblée de copropriété.

C’est pourquoi une excellente capacité relationnelle est essentielle. Ce professionnel doit également être réactif. Il est souvent astreint à trouver rapidement des solutions pour des problèmes de copropriétaire comme les fuites d’eau, de gaz et tant d’autres.

Comme ce travail exige la gestion de la comptabilité d’un bâtiment, l’individu doit avoir les fonds nécessaires à déposer en garantie. Avant de prendre l’emploi, la loi le contraint à verser une caution. Le syndic doit aussi s’assurer auprès d’une compagnie d’assurance. L’assureur se charge d’indemniser les victimes si la responsabilité civile de leur adhérent est engagée par le tribunal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here