Les démarches à suivre pour un autoentrepreneur qui veut devenir propriétaire

0
256

Le terme « autoentrepreneur » définit le statut d’un travailleur indépendant. C’est un régime qualifié d’entreprise individuelle qui se base sur une gestion administrative simplifiée dont la seule cotisation à effectuer est un versement unique proportionnel au chiffre d’affaires.

Depuis récemment, le régime de l’auto entrepreneuriat est adossé au statut de la microentreprise dont l’état financier est perçu toujours aussi faible par rapport aux grandes entreprises. Du fait de ce risque éventuel de non-profit, les banques ne le considèrent pas comme un emprunteur potentiel.

Pourtant, il existe certaines conditions pour permettre au gérant d’une autoentreprise de devenir propriétaire à l’aide d’un prêt immobilier.

Avoir une solidité financière fiable

Le statut d’autoentrepreneur est un régime connu des banques. Et il est tout à fait possible d’accorder un prêt immobilier pour entrepreneur sous quelques conditions, de même qu’il est possible pour l’entrepreneur en question de trouver une assurance adaptée. Ainsi, comme tout emprunteur et futur propriétaire, un entrepreneur indépendant doit justifier d’une finance stable et solide avec des garanties importantes.

Dans ce cas, en tant qu’autoentrepreneur, vous devez rassurer votre banque de votre solidité financière. Elle doit avoir un bon jugement sur votre profil et votre dossier à moyen et à long terme. La première preuve que vous devriez lui fournir est votre ancienneté dans l’exercice. Ce qui doit témoigner 2 années d’exercice au minimum et justifier d’un revenu récurrent.

Ensuite, vous devez opérer dans un domaine d’activité important et actif, non pas saisonnier ni concurrentiel. Puis, vous devez présenter un bilan financier positif sur 2 ans au minimum. Ce bilan servira de garantie pour une bonne gestion des affaires. Après, vous devez présenter un apport personnel important d’au moins 10% du prix du bien.

Cet apport personnel révèle que vous avez fait des épargnes tout au long de votre activité donc vous avez une affaire qui marche à merveille. Enfin, vous devez fournir des avis d’imposition et des relevés de comptes bancaires significatifs. Bref, vous ne devrez jamais montrer à la banque un état déficitaire ou à découvert, ni cumuler des crédits à la consommation. Il faut lui montrer que vous avez une capacité d’épargne très élevée.

Avoir des garanties supplémentaires

Pour le banquier, un autoentrepreneur est un profil à risque. Pour lui, vous pouvez être dans l’incapacité de rembourser votre emprunt à tout moment. Dans ce cas, il a prévu des garanties supplémentaires affectées à un prêt immobilier pour autoentrepreneur. Vous pouvez de ce fait emprunter à deux du moment où votre partenaire est salarié en CDI.

C’est un moyen de prouver à votre établissement bancaire que vous avez un revenu stable et régulier sur lequel peut se reposer le prêt. Il est également nécessaire de contracter une assurance emprunteur qui couvre en totalité l’entreprise individuelle en cas de perte d’autonomie éventuelle ou de décès.

Si vous avez déjà un bien immobilier, la banque mettra en hypothèque votre bien pour la garantie supplémentaire. Vous devez effectivement faire une hypothèque de tous vos biens immobiliers ayant une valeur totale égale au prêt ou pouvant couvrir le prêt.

Si cette valeur n’existe pas ou ne couvre pas le montant à emprunter, un gage de nantissement est également nécessaire. Ainsi, la banque a le droit de procéder à la vente de tous vos biens non immobiliers en cas de non-remboursement à échéance.

SHARE
Previous articleRéhabiliter ou rehausser une maison ancienne ?
Next articleQuelques idées pour financer la pose de votre velux
123immo, c'est une mine d'or pour toutes celles et tous ceux désireux de recueillir des informations concernant l'immobilier, sa valeur, ses états, ses assurances, son histoire... si ces thématiques entrent en ligne de compte dans vos interrogations, alors vous êtes au bon endroit. Top départ : 3... 2... 1... Lisez !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here