Contrat d’entretien de chaudière : à quoi sert le contrat ?

0
165
chaudière

L’entretien des chaudières est obligatoire et encadré par la loi. L’occupant des lieux peut solliciter une entreprise ou un chauffagiste agrée pour assurer la maintenance de son installation. Ce professionnel peut intervenir avec ou sans contrat d’entretien de chaudière. Découvrez dans ce guide l’utilité du contrat !

Depuis le 15 septembre 2009, toutes les chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kW doivent être entretenues. Cet entretien doit avoir lieu chaque année et être effectué par un chauffagiste agrée. Cette maintenance permet d’éviter les pannes, prolonger la durée de vie de sa chaudière, mais aussi votre garantir votre sécurité. Cet entretien est également Indispensable pour vérifier qu’aucune fuite de monoxyde de carbone n’a lieu, que le rendement est optimisé et que rien n’entrave le bon fonctionnement et la performance de votre appareil.

Pour assurer l’entretien de votre installation plutôt que de faire appel à chaque fois à une entreprise différente, vous pouvez signer un contrat d’entretien avec un chauffagiste. Ce contrat est une formule qui englobe les entretiens annuels, obligatoires, ainsi que des services complémentaires (réparation, remplacement de pièces, coût horaire, déplacement, etc.). Il engage le plombier paris pas cher à effectuer une révision et un nettoyage complet de votre équipement de chauffage chaque année. À l’issue de cette visite, le professionnel remet une attestation à l’occupant du logement, document utile pour prouver si besoin que l’entretien a bien été réalisé.

Le contrat de maintenance chaudière est à la fois économique et sécurisant. Les contrats peuvent être à durée indéterminée ou à durée déterminée avec reconduction tacite, pour que le client ait à se préoccuper le moins possible de cette obligation.

Le contrat d’entretien de chaudière, est-il obligatoire ?

Souscrire à un contrat d’entretien annuel de chaudière n’est pas obligatoire, contrairement au contrôle annuel imposé par la loi. Toutefois, cette démarche est fortement conseillée lorsque l’appareil est encore sous garantie, voire neuve.
En effet, les constructeurs de chaudières proposent souvent des équipements sous garantie limitée un à deux ans en général. En souscrivant un contrat d’entretien annuel pour une chaudière neuve, cette garantie peut prend en charge le remplacement des pièces usées, la maintenance et les pannes. Par contre, elle ne prévoit pas forcément le remboursement des frais de déplacement et des coûts de main d’œuvre, si le fabricant fait appel à un technicien de maintenance.

Lorsque vous disposez d’une chaudière ancienne par contre, il s’avère que le contrat ne vous soit pas très profitable. En effet, le matériel risque davantage de tomber en panne et devenir irréparable. Mais si vous tenez vraiment à souscrire un contrat d’entretien pour votre vieille chaudière, n’oubliez pas d’inclure dans les clauses proposées dans le forfait, les services de dépannage et le remplacement des pièces endommagées.

Combien ça coûte ?

Les tarifs des contrats d’entretien peuvent varier d’une entreprise à une autre. Les paramètres tels que le type de chaudière, le genre et la quantité de services peuvent influencer le coût d’un contrat. Avant choisir entre un contrat simple ou celui avec plusieurs options, il est conseillé de toujours prendre en compte l’état de votre chaudière.

Avatar
123immo, c'est une mine d'or pour toutes celles et tous ceux désireux de recueillir des informations concernant l'immobilier, sa valeur, ses états, ses assurances, son histoire... si ces thématiques entrent en ligne de compte dans vos interrogations, alors vous êtes au bon endroit. Top départ : 3... 2... 1... Lisez !