Comment choisir son terrain pour la construction de sa maison ?

0
4
construction concept. engineering tools

Vous vous lancez dans un projet de construction d’une maison neuve ? Tout commence par le choix du terrain. Emplacement, prix, orientation, superficie, règlement d’urbanisme… Quels sont les éléments à prendre en compte pour faire le bon choix ?

La localisation

C’est un des premiers critères à prendre en compte. Où souhaitez-vous vivre et donc construire votre maison ? La question semble très basique, mais elle reste essentielle et demande toute votre réflexion en amont du projet. Posez-vous quelques questions indispensables pour orienter vos choix :

  • êtes-vous plutôt ville ou campagne ? ;
  • souhaitez-vous être proche de votre lieu de travail ? Pour prendre en compte tous les paramètres, intégrez dès à présent les questions de coût et de temps que génèrent les déplacements ;
  • accordez-vous de l’importance à la proximité de certaines infrastructures et commodités (écoles si vous avez des enfants, commerces, centres médicaux, transports en commun…) ?

En vous rendant sur le terrain que vous envisagez d’acheter, soyez vigilants à certaines nuisances (bruits causés par la proximité avec les axes routiers, les voies de chemin de fer, les couloirs aériens…). Profitez-en aussi pour vérifier les conditions météorologiques (la zone est-elle très ventée, inondable, etc. ?).

Astuce en plus :

Pour choisir votre terrain pour la construction de votre maison, vos propres critères sont évidemment primordiaux. Mais, pensez également à la revente et mettez toutes les chances de votre côté. La localisation est donc importante ainsi que tout l’environnement du logement.

 

Terrain isolé ou lotissement ?

Là encore, il n’y a pas de règles en la matière pour trouver le terrain qui vous convient. Tout dépend de vos critères.

Les lotissements apportent généralement des facilités d’accès et de desserte, des équipements communs et de la convivialité entre voisins. Les parcelles y sont le plus souvent prêtes à vendre (bornage, viabilisation), ce qui vous évite d’entreprendre certaines démarches administratives. En revanche, les vis-à-vis sont évidemment plus fréquents et les cahiers des charges plus strictes. Vous aurez certainement moins de liberté sur l’aspect de votre construction qui sera régi par le règlement du lotissement.

Les terrains isolés offrent l’avantage de la tranquillité grâce à l’éloignement des voisins. Avec un terrain en secteur diffus, vous serez aussi plus libre de réaliser certains aménagements comme vous le souhaitez (façades, orientation de la maison…). En contrepartie, il est de votre ressort de réaliser certaines démarches comme les études de sol, la viabilisation, les raccordements. Or, ces formalités ont un coût. L’éloignement est aussi synonyme de manque de proximité avec les commerces et services, et de déplacements parfois plus complexes à effectuer.

 

La superficie et la configuration du terrain

La superficie du terrain est un élément essentiel dans le choix de votre terrain à bâtir. En fonction de votre zone de recherche, les superficies proposées ne sont pas forcément les mêmes. En campagne et en zones rurales, les terrains sont plus grands et peuvent dépasser les 1 000 m². En revanche, en ville ou en proche agglomération, les terrains disponibles n’excèdent que rarement les 300 à 400 m².

La superficie est évidemment importante, mais la configuration l’est tout autant car elle conditionne votre future construction :

  • la forme du terrain est importante car votre maison doit l’intégrer harmonieusement : est-ce un carré, un rectangle, un L ? Le terrain est-il plat ou en pente ? ;
  • en fonction de la configuration, vous serez également libre ou non de bâtir une maison de plain-pied ;
  • l’orientation et l’exposition sont importantes, notamment pour la consommation énergétique de votre logement.

 

Les autres aspects à prendre en compte

Même si le terrain est constructible, vous n’êtes pas pour autant libre de construire tout ce que vous voulez. Avant d’acheter le terrain pour la construction de votre maison, demandez le certificat d’urbanisme. Il vous précisera les normes d’urbanisme à respecter, les servitudes éventuelles, et l’État des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT).

Vous pouvez aussi consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme).

Une fois toutes ces étapes franchies, vous n’aurez plus qu’à trouver un constructeur. Opter pour un acteur leader en France tel que Maisons Pierre, c’est la garantie de bénéficier d’une expérience de plus de 35 ans en construction de maisons individuelles, et de profiter d’un excellent rapport qualité-prix.

Renseignez-vous auprès de l’agence Maisons Pierre la plus proche de chez-vous. Les conseillers sauront vous accompagner au mieux pour le choix d’un terrain, en fonction des différents critères de construction notamment ceux liés à la compatibilité du terrain avec le choix du modèle de maison.

 

Avatar
123immo, c'est une mine d'or pour toutes celles et tous ceux désireux de recueillir des informations concernant l'immobilier, sa valeur, ses états, ses assurances, son histoire... si ces thématiques entrent en ligne de compte dans vos interrogations, alors vous êtes au bon endroit. Top départ : 3... 2... 1... Lisez !