Quelles sont les véritables conditions des banques pour obtenir un prêt immobilier ?

0
6
obtenir un crédit immobilier

Dans le cadre d’un investissement immobilier, il est coutume de solliciter un prêt immobilier. Pour ce faire, il faudrait contacter un organisme de crédit. En principe, les ménages ont recours à la banque. Cette dernière effectue différentes analyses financières avant de statuer sur l’éligibilité de l’emprunteur. À part l’aspect financier, d’autres critères sont exigés.

Les éléments financiers à examiner

La banque demande divers documents lors d’un prêt immobilier. L’emprunteur devrait notamment fournir son bulletin de paie. La banque pourra alors évaluer ses revenus mensuels. En effet, le travailleur sera amené à rembourser le capital emprunté tous les mois avec les intérêts. À noter qu’il peut également employer d’autres sources de revenus pour l’aider dans le remboursement. Ceci dit, les revenus doivent être fixes. Il est possible de mentionner les loyers ou les rentes.

Les revenus mensuels ne sont pas les seuls éléments financiers à étudier. Il faut aussi évaluer les charges. Selon les estimations, une personne alloue près de 67 % de son salaire pour son bien-être. Il y a les besoins physiologiques tels que les vêtements ou les aliments. Seuls 33 % de son salaire peuvent être attribués à un remboursement. Ce taux d’endettement est standardisé auprès de la banque. Par contre, une personne avec un salaire important peut dépasser ce seuil jusqu’à 40 %. Tout cela emmène à parler d’une notion appelée capacité d’emprunt.

Pour avoir une idée précise de sa capacité d’emprunt, il est recommandé de faire une simulation de prêt immobilier avec un comparateur comme lesfurets. L’emprunteur pourra ainsi savoir le montant qu’il pourra toucher auprès de l’établissement financier. Il connaîtra d’ailleurs la faisabilité de l’opération.

L’emprunteur doit réduire ses charges

Comme précédemment évoqué, il faut calculer toutes les charges lors d’une demande de crédit. L’emprunteur a par exemple un crédit en cours. Il peut aussi payer une pension alimentaire et diverses charges fixes. L’information à connaître est que la totalité des charges ne devra pas être supérieure aux revenus.

Plusieurs techniques permettent de réduire les charges. Il existe entre autres le regroupement de crédit. La plupart des crédits contractés sont donc assemblés dans un seul bloc. L’avantage est de revoir à la baisse les taux d’intérêt et de pouvoir rallonger la durée du prêt. En revanche, la banque n’accepte pas toujours le rachat de crédit. L’autre solution est d’augmenter les revenus mensuels. Le salarié peut par exemple cumuler deux emplois. Une alternative plus simple est d’attendre que les autres crédits soient échus.

Trouver une garantie

La banque peut financer 70 à 80 % du fonds nécessaire à l’acquisition du bien. Il y a bien entendu des cas où le financement peut atteindre 90 %. Le particulier doit donc mettre dans la balance un apport personnel.

La banque doit également réduire le risque d’impayé. Elle demande alors une garantie solide de la part de l’emprunteur. Il peut s’agir d’une hypothèque ou d’autres types de caution. Cela signifie que le particulier devra appeler une société œuvrant dans ce domaine. Il peut par exemple contacter Action logement. Il a d’autant le droit de faire intervenir une tierce personne. Cette dernière payera la banque à sa place en cas de défaillance.

La souscription d’une assurance fait aussi partie des démarches incontournables. La couverture interviendra à la suite du décès ou un problème physique de l’emprunteur. Dans ce dernier cas, il a par exemple perdu sa mobilité. De ce fait, il ne pourra plus travailler. Le particulier est libre de choisir une compagnie d’assurance autre que celle mentionnée par la banque. C’est la loi Lagarde qui procure ce droit.

Les autres conditions pour obtenir le prêt

En analysant les finances du particulier, les banquiers sont plus enclins à prêter aux personnes qui possèdent une épargne mensuelle. La durée de prêt est aussi un critère de base. Plus le prêt court sur le long terme et plus la banque est exposée à des risques. Il est bon de savoir qu’un crédit immobilier peut aller jusqu’à 25 ans. Au cours de cette période, plusieurs problèmes peuvent se manifester comme des soucis de santé. C’est d’ailleurs la raison qui pousse les assureurs à demander un bilan de santé. Un fumeur est par exemple plus exposé à un taux de mortalité élevé qu’un non-fumeur.

Les banques appliquent aussi un taux d’intérêt plus conséquent par rapport à un prêt à court terme. Cela implique la prise en compte du facteur âge. Un senior recevra difficilement un crédit. En effet, un emprunteur de 60 ans devra rembourser jusqu’à 85 ans. Il est donc recommandé d’acheter un logement le plus tôt possible pour finir le prêt avant la retraite. Le contrat de travail fait également partie des éléments contrôlés. Il est difficile pour une banque d’accorder un prêt pour un travailleur avec le statut de CDD ou indépendant.

Avatar
123immo, c'est une mine d'or pour toutes celles et tous ceux désireux de recueillir des informations concernant l'immobilier, sa valeur, ses états, ses assurances, son histoire... si ces thématiques entrent en ligne de compte dans vos interrogations, alors vous êtes au bon endroit. Top départ : 3... 2... 1... Lisez !