Faite appel à un conseil en immobilier pour vous lancer dans l’investissement

0
7

L’achat d’un bien immobilier engage d’énormes dépenses pour un investisseur. L’acte ne doit pas non plus être pris à la légère au vu des différents engagements avec les parties prenantes. Pour toutes ses raisons, un conseil immobilier s’avère incontournable. C’est à ce moment précis qu’intervient le conseiller immobilier. Il peut travailler avec le statut d’indépendant ou collaborer avec une agence immobilière. Voici les avantages dont vous pourriez bénéficier au professionnel.

Accompagnement du client

Lorsqu’un détenteur de capitaux possède un projet, il peut contacter directement le conseiller immobilier. Il devra seulement entendre certaines informations concernant la zone géographique, le type de bien recherché et le budget. Un acheteur potentiel peut recruter un expert conseiller immobilier. Il connaît les quartiers prometteurs de sa région. L’investisseur évitera alors de mettre son argent dans une maison qui n’intéressera pas les locataires. Son intervention est conditionnée par l’existence d’un mandat. Il peut être exclusif ou simple. Il arrive aussi que l’accompagnement soit orienté vers le domaine fiscal. Nombreuses régions et villes jouissent par exemple de la défiscalisation loi Pinel, il indiquera ce renseignement aux clients. L’intermédiaire peut aussi représenter un vendeur.

La prospection et la visite

Le contrat de conseil immobilier oblige le professionnel à exécuter un nombre important de tâches. Il prospecte notamment les biens immobiliers sous le compte de son commanditaire. Par conséquent, le client est déchargé de diverses tâches comme la lecture d’annonce sur les différents canaux publicitaires. Il fera d’autant appel à ses relations afin de trouver un bien en adéquation avec les attentes du client. À noter que pour percer dans le métier, une dimension relationnelle importante reste la clé. Le déplacement du détenteur de capitaux lors des visites préliminaires devient aussi facultatif lorsqu’il confie son projet à un conseiller immobilier. Un conseiller indépendant œuvre avant tout dans la protection de son client. Et contrairement à un agent immobilier, il ne tentera pas de vendre le logement à tout prix. Il aura alors un œil vigilant concernant tous les détails d’un appartement ou d’une maison.

La négociation

Un conseiller immobilier n’est pas un agent immobilier. Ce dernier dispose d’une carte professionnelle pour exercer son métier. Les deux travaillent cependant à la commission. Le conseiller est au courant des éventuelles fluctuations du marché. Il peut alors présenter ses arguments lors de la phase de discussion surtout si le commanditaire n’est pas un fin négociateur. D’ailleurs, avant de présenter une offre, il est parfois amené à opérer une estimation immobilière. Il aura alors une idée plus ou moins précise du prix au mètre carré. L’acheteur sera alors préservé contre les prix démesurés. À noter que ce type de malaise est fréquent que ce soit lors d’une vente ou d’achat. Pourtant, un appartement qui coûte cher fera fuir les clients. Et dans d’autres situations, la recherche d’acheteur nécessitera plusieurs mois.

Le conseil juridique

Dans le cadre d’une vente, il propose parfois aux vendeurs d’envisager des réparations en vue d’améliorer le prix d’achat du bien. Cela dit, il existe des réglementations à respecter. Il est par exemple interdit de toucher à l’architecture du domicile telle que la mise en place d’une véranda. Il faut au préalable disposer d’un permis de construire. Les rénovations intérieures peuvent se porter sur les toitures ou le revêtement sol. Il endosse aussi la responsabilité d’un décorateur d’intérieur. Il peut par exemple recourir au home staging dans le but d’améliorer le mode de perception de l’appartement. Il peut encore aider les acheteurs sur les possibilités de configuration du logement. Le conseil immobilier peut par exemple recommander à ce que l’habitat soit aménagé en deux parties. Ainsi, le propriétaire pourra cohabiter avec les locataires. Pour exploiter l’idée, il est judicieux de demander aux conseillers les textes juridiques en vigueur concernant ce type de location. Eh oui, vous saurez qu’il connaît parfaitement les législations appliquées à l’immobilier. Cette connaissance servira dans la préparation de tous les documents administratifs et la rédaction de contrat de vente.

 

Avatar
123immo, c'est une mine d'or pour toutes celles et tous ceux désireux de recueillir des informations concernant l'immobilier, sa valeur, ses états, ses assurances, son histoire... si ces thématiques entrent en ligne de compte dans vos interrogations, alors vous êtes au bon endroit. Top départ : 3... 2... 1... Lisez !