Quels matériaux utiliser pour l’isolation sous toiture ?

0
162

Il est très important d’isoler les combles de la maison afin de limiter la déperdition thermique. Profitez d’une rénovation de votre appartement pour le faire. C’est par le toit que 30 % de la chaleur est évacuée. L’isolation est une priorité mais encore faut-il choisir les bons matériaux. Deux indicateurs sont à étudier : la conductivité thermique et la résistance thermique.

Le coefficient de résistance thermique

Il donne une indication sur la capacité du matériau à résister au froid comme à la chaleur. Plus il est élevé, plus le produit est isolant. Ce coefficient « R » permet de comparer différents matériaux de même épaisseur. Il est associé à un indice de résistance thermique qui doit être supérieur à 6.

Les laines

Elles sont très faciles à poser et à fixer car elles sont souples. Elles procurent une bonne isolation thermique, acoustique et une résistance au feu. Elles peuvent être conditionnées en panneaux, en granulés ou en plaques.

La laine minérale

Il s’agit de la laine de roche ou de la laine de verre. Elles sont économiques et permettent un excellent rapport qualité/prix. Elles sont pratiques pour les toits très en pente. La laine de verre est facile à découper et peut être insérée entre des chevrons. Mais il faut bien se protéger pour la poser. La laine de roche est très isolante au niveau thermique comme au niveau acoustique et est notamment utilisée pour l’isolation des combles par soufflage.

Les isolants écologiques

On peut aussi choisir des matériaux écologiques pour isoler les combles. Ils ont une faible empreinte écologique, ont une forte capacité de stockage de la chaleur.
La laine de mouton régule l’humidité et n’est pas irritante. C’est un très bon isolant et peut absorber certaines matières nocives de l’air. Mais elle coûte très cher.
La cellulose est en réalité des flocons de papier issus de journaux de récupération. Elle est une excellente régulatrice de l’humidité tout en ayant une forte capacité de stockage de la chaleur.
La paille de bois est facile à installer entre des chevrons et n’est pas irritante. On peut l’utiliser comme sous-toit isolant.
Le liège est disponible en plaques ou en vrac. C’est un excellent isolant thermique et acoustique mais son prix est élevé.
Le chanvre isole très bien mais est déconseillé dans les régions très humides.

Les isolants synthétiques

Des matériaux synthétiques à base de pétrole permettent d’isoler efficacement sous les toits. Ils sont légers et ne craignent pas l’humidité.
Le PUR giclé ou écume de polyuréthane giclée a une grande durée de vie et permet de remplir parfaitement les fentes sous le toit. Elle peut être posée en différentes épaisseurs. La valeur d’isolation thermique est extrêmement élevée mais c’est l’un des matériaux les plus polluants.
Les plaques d’isolation PIR permettent de lutter efficacement contre l’humidité tout en étant ignifuge et facile à installer. On peut également la poser sur le sol.

PARTAGER
Article précédentComment rédiger une annonce immobilière pour bien vendre ?
Article suivantLa défiscalisation immobilière en 2017 : que dit la loi
Avatar
123immo, c'est une mine d'or pour toutes celles et tous ceux désireux de recueillir des informations concernant l'immobilier, sa valeur, ses états, ses assurances, son histoire... si ces thématiques entrent en ligne de compte dans vos interrogations, alors vous êtes au bon endroit. Top départ : 3... 2... 1... Lisez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here