Quelles méthodes pour détecter une fuite d’eau ?

0
3

Une fuite d’eau est un problème courant que l’on rencontre dans la cuisine ou dans les sanitaires. À la fois désagréable et contraignant, cet incident requiert une attention toute particulière afin d’éviter qu’il ne s’aggrave et n’entraîne des dégâts dans la maison. Pour pouvoir résoudre un problème de fuite d’eau. Découvrez dans cet article les méthodes utilisées par les plombiers pour détecter une fuite d’eau.

 

Trouver la source d’une fuite d’eau par inspection vidéo

Les avancées technologiques sont également utilisées dans la résolution des problèmes de plomberies. En effet, aujourd’hui, les plombiers peuvent détecter des fuites d’eau par inspection vidéo. Cette solution à la fois rapide et efficace est très utilisée des professionnels pour une détection de fuites d’eau par un procédé non destructif. Ces types de caméras s’adaptent, presque toutes, à la dimension des tuyaux.

Pour ce faire, la caméra est reliée à un ordinateur et filme l’intérieur des tuyauteries de manière à pouvoir repérer les fuites. Elles parviennent à détecter les défauts de canalisation. Il faut toutefois savoir que la détection de fuite d’eau par inspection vidéo est uniquement faisable que sur les réseaux de sortie des eaux usées.

Déceler une fuite d’eau à partir d’une caméra thermique

Tout comme l’inspection vidéo, le repérage de fuite par caméra thermique est une solution technologique particulièrement efficace. Comme son nom le laisse entendre, cette technique consiste à capter les rayons infrarouges qui proviennent des variations de température.

Elle analyse de manière très précise les différences de températures afin de déceler les éventuelles fuites. La méthode de la caméra thermique est également performante pour repérer la déperdition de chauffage. D’une manière générale, il convient de procéder à cette technique, aussi appelée thermographie infrarouge, quand il fait nuit de manière à obtenir un meilleur contraste.

Repérer la fuite d’eau par l’écoute électroacoustique

Il s’agit sans doute de la plus vieille méthode utilisée par les professionnels pour détecter une fuite d’eau. Relativement proche de la corrélation acoustique, l’écoute électroacoustique a pour objectif de repérer le bruit des fuites grâce à des micros piézo-électriques. Les techniciens travaillent donc directement au son, avec un casque.

Dans le cas de la corrélation, les bruits sont transformés en signaux électriques et interprétés par ordinateur. Cette technique est plus artisanale que les autres, mais elle est toute aussi performante et est encore très utilisée de nos jours. L’écoute électroacoustique est très performante dans les environnements où les perturbations électromagnétiques sont élevées, notamment à l’intérieur des bâtiments.

Détecter la source de fuite d’eau par le gaz traceur

Le gaz traceur est une technique de pointe qui permet de trouver la source de fuite d’eau. Cette méthode consiste à injecter un mélange d’azote et d’hydrogène dans la canalisation. Comme l’hydrogène est le plus petit des molécules, elle finira par ressortir sur la zone de la fuite.

Ces molécules sont détectées grâce à un réseau de capteurs situés le long de la canalisation. Le gaz traceur peut être utilisé en vidant la canalisation ou en gardant l’eau à l’intérieur. Cette technique est une des plus abordables en termes de coût étant donné que le prix de l’hydrogène est peu onéreux.

 

Avatar
123immo, c'est une mine d'or pour toutes celles et tous ceux désireux de recueillir des informations concernant l'immobilier, sa valeur, ses états, ses assurances, son histoire... si ces thématiques entrent en ligne de compte dans vos interrogations, alors vous êtes au bon endroit. Top départ : 3... 2... 1... Lisez !