Investir dans l’immobilier aux États-Unis : comment procéder ?

0
7
Hand hold house

Les États-Unis sont l’objet de toutes les convoitises, pendant que certains rêvent d’y voyager d’autres souhaitent s’y installer. Même si s’expatrier aux USA est une démarche longue et fastidieuse, rien n’empêche les Français d’acquérir une propriété sur le territoire américain. D’ailleurs, le pays de l’Oncle Sam est particulièrement propice à l’investissement immobilier à cause de sa forte croissance démographique.

Pourquoi investir dans l’immobilier aux USA ?

Cette question vient naturellement en tête puisque les États-Unis se trouvent à des milliers de kilomètres de la France. En réalité, un placement immobilier aux USA rapporte deux fois plus qu’un investissement sur le sol français. Cela s’explique par la faible imposition appliquée dans le pays de l’Oncle Sam. Effectivement, une convention fiscale bilatérale lie la France avec les USA. Ce traité permet aux expatriés français de bénéficier d’un abattement annuel particulièrement avantageux. Grâce à cela, le rendement net d’impôt avoisine les 7% alors que ce chiffre peine à atteindre 4% dans l’Hexagone.

Contrairement aux idées reçues, le marché américain est tout à fait accessible. Au lendemain de la crise des surprimes, les prix ont énormément baissé. Depuis 2012, une courbe haussière se dessine de nouveau. Néanmoins, on est encore loin d’une bulle immobilière. À cet effet, c’est l’occasion idéale pour investir aux États-Unis. D’ailleurs, les autorités compétentes ont déjà mis en place certains dispositifs pour faciliter l’acquisition d’un terrain ou d’une maison. La législation en vigueur avantage également les propriétaires en cas de retard de loyer. Ces derniers peuvent procéder à une expulsion après avoir accompli des démarches simples. Pour avoir l’esprit tranquille, il vaut mieux solliciter une agence immobilière qui peut assurer la gestion du bien.

Les étapes à suivre pour mener à bien un investissement immobilier

Il existe plusieurs solutions permettant d’investir dans l’immobilier aux USA. Néanmoins, la plupart des Français préfèrent acquérir un bien à titre individuel. Toutefois, cela peut présenter certains risques. Si le propriétaire décide de léguer la propriété à un membre de sa famille, il devra s’acquitter d’une taxe assez conséquente. S’il décède, les héritiers devront également payer les droits de succession qui représentent 40% de la valeur du bien. Afin d’éviter cela, il est préférable de créer une LLC ou de solliciter d’autres intermédiaires. Dans de nombreux cas, l’investisseur va bénéficier de certains allégements fiscaux et générer des revenus fonciers peu fiscalisés.

Quoi qu’il en soit, cela requiert un déplacement sur place ne serait-ce que pour visiter la propriété en question. À ce sujet, les Français n’ont pas à se procurer un visa classique. Depuis l’adoption de l’ESTA, il faudra simplement demander une autorisation de voyage électronique. Pour ce faire, le demandeur doit remplir un formulaire. Le permis de séjour sera délivré par mail. Pour ceux qui s’interrogent : « faut-il imprimer son ESTA  ? », il faut savoir que garder une version imprimée n’est qu’une simple précaution. Les vérifications se font à l’aide d’un logiciel sécurisé après avoir scanné le passeport du voyageur.

PARTAGER
Article précédentPourquoi investir dans le neuf ?
Article suivantTout ce qu’il faut savoir sur le bornage d’un terrain
123immo, c'est une mine d'or pour toutes celles et tous ceux désireux de recueillir des informations concernant l'immobilier, sa valeur, ses états, ses assurances, son histoire... si ces thématiques entrent en ligne de compte dans vos interrogations, alors vous êtes au bon endroit. Top départ : 3... 2... 1... Lisez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here