Quels sont les risques et avantages d’acheter aux enchères immobilières ?

0
35

Si pour acheter un bien immobilier, le réflexe consiste souvent à vous diriger vers des agences immobilières ou des notaires, il existe également un canal moins utilisé : les ventes aux enchères immobilières. Il faut connaître parfaitement les spécificités de ce type de vente avant de l’utiliser. On vous explique tout !

Les enchères immobilières, c’est quoi ?

La vente aux enchères est un processus de vente qui permet de mettre en contact les vendeurs et les acheteurs. Dans le cas d’enchères immobilières, les biens proposés à la vente peuvent être très variés. Cela peut être des maisons, des appartements, des terrains, des hangars, des châteaux, des villas… comme vous pourrez le constater sur ce site d’annonces d’enchères immobilières.

Ces ventes aux enchères peuvent être organisées par les notaires. Dans ce cas, la demande émane des propriétaires du bien en question par opposition aux ventes judiciaires qui font souvent suite à une liquidation judiciaire ou à une saisie immobilière à cause de non-paiements. Enfin, il existe également des ventes immobilières de domaines. Les biens mis en vente appartiennent à l’État et ceux qui n’ont pas d’héritiers ou dont les héritiers n’ont pas souhaité en profiter.

Dans tous les cas, une publicité sera mise en place dans la presse, dans les journaux d’annonces légales et les quotidiens, sur internet… Cela vous permet de prendre connaissance des conditions de la vente. En effet, comme indiqué sur cette page, chaque publicité contient le descriptif du bien, des photos voire une visite virtuelle, la mise à prix et les jours et heures de visite.

Les avantages de ces ventes immobilières

Si les enchères immobilières rencontrent un succès grandissant, c’est parce qu’elles présentent de multiples avantages :

  • Le prix de vente est celui qui les rend aussi attractives. En effet, dans le cas d’enchères judiciaires, le prix de vente des biens est souvent situé aux alentours des un tiers de leur véritable valeur. Si vous cherchez à acquérir une maison, c’est donc un excellent moyen de devenir propriétaire à moindre coût. Pour les ventes aux enchères notariales, les mises à prix se situent à environ 70 % du prix du bien sur le marché. Et, même lorsque les enchères montent, elles ne peuvent dépasser 90 % de la valeur de bien. Ainsi, même si les prix ne sont pas aussi bas que pour les ventes judiciaires, vous avez tout de même la certitude de faire de bonnes affaires.
  • La variété des biens immobiliers est également un autre atout de ces enchères immobilières. En effet, tous les types de biens peuvent faire l’objet d’une vente aux enchères. Vous pouvez ainsi vous porter acquéreur d’une maison ou d’un appartement mais aussi d’un local commercial, de terrains, d’un immeuble entier, de forêts, d’étangs, de parkings, de caves… Tous ces biens peuvent se situer partout en France. Certains sont en parfait état, d’autres exigent une rénovation.
  • Enfin, ce sont des biens que vous ne trouverez pas sur les canaux classiques de ventes de logement. Ils viennent donc élargir l’offre et vous permettent d’étendre votre recherche.

Vous pourrez trouver encore plus d’avantages à ce système de vente sur ce blog.

Les risques liés à ce type de vente

Si les ventes aux enchères dans le domaine de l’immobilier sont encadrées par des professionnels ce qui les rend particulièrement sûres, elles peuvent présenter des risques si vous n’avez pas connaissance de toutes les spécificités de ce type de transaction.

En effet, il est bon à savoir que lorsque vous remportez une enchère, vous devrez payer le bien même si le prêt bancaire sur lequel vous comptiez ne vous est pas accordé. Il n’y a pas de condition suspensive pour les ventes aux enchères. Il vaut donc mieux vous assurer avant le jour des enchères que vous pourrez obtenir le prêt immobilier dont vous avez besoin.

Par ailleurs, si parce que vous avez remporté l’enchère, vous pensez déjà être propriétaire du bien, il n’en est rien. En effet, les autres acheteurs peuvent faire une surenchère d’au moins 10 % sur votre prix dans un délai de 10 jours. Il est bon de savoir qu’il faut attendre ces 10 jours avant de commencer quoi que ce soit.

Enfin, dans tous les cas, pour limiter les risques, il est vivement recommandé de consulter le cahier des conditions de vente avant le jour des enchères. Vous aurez ainsi connaissance des conditions de vente et de l’aspect financier de l’opération. Des informations qui évitent les mauvaises surprises !

SHARE
Previous articleAnnecy : la résurrection du marché immobilier !
Next articleVente à réméré : tout ce qu’il faut savoir
123immo, c'est une mine d'or pour toutes celles et tous ceux désireux de recueillir des informations concernant l'immobilier, sa valeur, ses états, ses assurances, son histoire... si ces thématiques entrent en ligne de compte dans vos interrogations, alors vous êtes au bon endroit. Top départ : 3... 2... 1... Lisez !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here