L’ITE ou l’isolation thermique par l’extérieur : Comment ça fonctionne ?

0
116

Vous constatez que les murs de votre maison sont froids ? Après la toiture, ils sont la seconde source de déperdition de chaleur dans un logement. Il est recommandé de bien les isoler pour vous éviter de chauffer inutilement. La meilleure solution consistera mettre en place une ITE c’est-à-dire une isolation thermique par l’extérieur. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce type d’isolation !

Qu’est-ce que l’ITE (Isolation Thermique par l’extérieur) ?

L’ITE est la technique d’isolation qui consiste à poser un isolant sur l’ensemble des murs extérieurs d’un bâtiment. Le but est de créer un « mur manteau » afin de supprimer les ponts thermiques et assurer une parfaite étanchéité de vos murs. Grâce à ce procédé, vos températures sont homogènes dans l’ensemble de votre logement et restent stables que ce soit l’été ou l’hiver, le jour ou la nuit.

Pour cela, l’isolant est fixé sur la façade par collage ou par un système de fixation mécanique. Une fois l’isolant posé, il est possible d’appliquer un enduit d’accrochage et un treillis d’armature pour poser un enduit sur vos murs extérieurs. Ou bien, vous pouvez opter pour un bardage qui recouvre l’isolant. La dernière solution est de créer un nouveau mur non porteur qui va recouvrir l’isolant. Il apporte une bonne protection à l’isolant et donne l’aspect d’un vrai mur que vous pouvez recouvrir de briques par exemple. Ainsi, dans le cadre d’une rénovation, l’isolation des murs par l’extérieur permet d’améliorer l’isolation thermique de votre logement et de faire un ravalement de votre façade en même temps.

Les matériaux isolants

Un des principaux choix dont dépend la qualité de votre ITE est celui de l’isolant. Vous devrez choisir entre plusieurs matériaux dont chacun possède des caractéristiques qui lui sont propres. Ainsi, vous pouvez choisir :

Quel que soit l’isolant que vous choisissiez, il faut veiller à ce qu’il réponde à ce qu’il soit suffisamment épais pour vous apporter une bonne isolation. L’épaisseur qui correspond à une isolation BBC est alors parfaite.

Il faut également veiller à ce que sa résistance thermique soit de qualité pour qu’il puisse empêcher les déperditions de chaleur. Si vous recherchez un niveau basse consommation, c’est une résistance thermique de 4 à 6 m²K/W que vous devez viser. D’une manière générale, plus le chiffre indiqué est grand, plus l’isolation sera de qualité.

Il est aussi important de vérifier que votre isolant soit résistant au feu, ce qui est symbolisé par la lettre M et une répartition par catégorie selon son niveau de résistance. Ainsi, un isolant M5 est facilement inflammable tandis qu’un isolant M0 est totalement incombustible.

Enfin, sa capacité à résister à la vapeur d’eau est également à prendre en compte. Si elle n’est pas bonne, vous pourrez alors avoir de l’humidité qui va s’infiltrer dans votre maison par les murs.

Vous trouverez plus d’informations ici sur les caractéristiques d’un bon isolant afin que vous puissiez faire le bon choix et réellement bénéficier d’une ITE de qualité.

Au final, le choix de l’isolant va dépendre de votre budget, de vos murs et de vos besoins en matière d’isolation. Il peut alors être judicieux de faire réaliser un bilan thermique avant d’engager vos travaux d’isolation comme le recommande ce site. Vous connaîtrez ainsi tous les points faibles de votre logement en termes de déperdition de chaleur.

SHARE
Previous articleÉviter les fraudes de la location immobilière
Next articleLes meilleurs magasins de parquet à Paris
123immo, c'est une mine d'or pour toutes celles et tous ceux désireux de recueillir des informations concernant l'immobilier, sa valeur, ses états, ses assurances, son histoire... si ces thématiques entrent en ligne de compte dans vos interrogations, alors vous êtes au bon endroit. Top départ : 3... 2... 1... Lisez !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here